L'Avenue de l'Écriture

Cette page en développement répond aux questions et rassemble éléments théoriques et éventuellement lois scientifiques que l'on doit attendre de l'histoire et de l'avenue de l'écriture :

 

- a) le flog est conjugué à un blog commun* ( * c.a.d. présentant le défaut majeur de n'être pas individuellement archivable - c.a.d. pluss la propriété/possession du moteur (google, yahoo, etc..) que de l'auteur). Cette plateforme, 'blog commun', est employée pour ses utilités/instruments - on regrette/attend que google permette un archivage/importation sur support personnel (re:motivation UCMPP).

- b) sur cette page on trouve une FAQ (ci-dessous)

- c) on trouve plus dessous encore quelques notes/appuis de théorie.

   


  

 

F A Q

à propos de la visibilité des correspondances

On m'écrit :

Vous écrivez sur votre flog : "C'est une sorte de blog ; mais systématique.. ..dans un flog on met systématiquement tout.. ..(hormis ce que la culture nomme secret professionnel et relation intime)."
Est-ce que ça veut dire que par exemple là même le message que je vous écris en privé, celui-ci sera visible aussi sur votre blog ?

J'ai répondu : Oui, mon flogging signifie que ce qui est 'privé' est distinct de 'secret professionnel' et 'relation intime'. Ce qui est privé est ma propriété, il s'agit de ce dont j'ai mémoire ; ce qui m'a impressionné, que j'ai enregistré et dont je peux témoigner. Ce dont je ne suis pas propriétaire m'est acheté par un honoraire - il entre dans le secret professionnel ; il vous appartient de me le payer pour m'en dicter l'usage. Ce que nous partagerions d'intime est entretenu naturellement par ailleurs.
   Vous pouvez demander (réf : à la demande des correspondants éventuellement ci-dessous leur identité peut-être voilée) à ce que votre identité soit voilée dans ma propriété. Si vous désirez que rien de votre chair écriture ne soit mienne (voyez pour cela séminaire La Lettre Volée : " à qui une lettre appartient-elle "), je veux bien la recevoir mais je n'y répondrai pas, l'estimant comme lettre volée. Outre que si vous ajoutez un honoraire je vous répondrai professionnellement.

http://www.psybakh.net/2010/2010032411300_fondation.htm#20110415101000

  

à propos des correspondances sans visibilité

On m'écrit :

J'ai pu remarquer que mes écrits apparaissent dans le flog. je préférais qu'il n' y apparaissent pas. Je vous remercie de ne pas m'y inclure.

J'ai répondu : Je suis désolé, je ne peux plus vous parler. Je ne m'autorise pas à parler à quelqu'un dont dont je ne saurais avoir la mémoire. Si vous le souhaitez je peux effacer toute mention de votre personne sur le flog. Dites-le moi, je le ferai sans problème, mais je ne vous répondrai plus.

Mais comment faire pour correspondre alors ?

J'ai répondu : Pour communiquer dans vos condition nous sommes en séances, il faut me payer (éventuellement remboursé) pour que la confidentialité ait un sens autre que pervers/scté.totalitaire.

Mais.. le temps de comprendre en quoi cela consiste et dans la mesure où je n'étais pas au courant au tout départ...

Je n'ai pas répondu : non par contradiction mais par 'instant' - suivant les règles du temps logique : les trois temps lacaniens instant de voir, temps de comprendre, moment de conclure impliquent cet instant. En l'occurrence instant de suspension qui souligne que le départ a été bien donné par les sociétés totalitaires et leur surveillance. N'être à l'instant « pas au courant au tout départ » n'a de validité que de refoulement d'une scène primitive. Autrement dit, nous ne serions pas au courant que nous sommes constamment sou/surveillance, que plus rien n'est privé (sauf de semblant).

 http://www.psybakh.net/2010/2010032411300_fondation.htm#20110415101001

   

à propos de la raison du flog

On m'écrit :

 quoi sert le flog, c'est un genre de blog? Un journal de bord?

J'ai répondu : Pour en donner une image caricaturale - une esquisse rapide - le flog applique la détermination à permettre l'accès public au disque dur ; le navigateur Opera permet cet exercice - mais la nécessité d'en séparer le privé (intime/familier) et professionnel (secret déontologique) ne permet pas d'activer la fonction Opera sans autre forme de procès. Le flog négocie ce filtrage nécessaire. En résumé, idéalement, c'est ce qu'on appellerait le DisqueDur

mais ce à quoi il sert est à peu près aussi long à expliquer que de répondre à à quoi sert de parler?

http://www.psybakh.net/2010/2010032411300_fondation.htm#20110415120200

 

à propos des significations du terme ' flog' en anglais.

On m'écrit :

Flog may refer to:

  • General terms:
    • Flagellation (also known as "flogging")
    • British or Australian slang meaning either "sell" or "steal"
    • An Australian slang term for a person who is an idiot or a "tool" Example: Evan Tirey is definitely a flog.
    • During the Roman empire, to flog is to torture with a whip of broken glass and at the end is a metal ball with two metal hooks/scourging
    • An Australian slang term for rain; i.e., "it's flogging down" 
C'est de ce "flog" là que vous voulez parler? 
J'ai répondu : Cette signification étendue ne couvre pas entièrement le sens du 'flog' ici en activité, mais elle y correspond bien dans l'ensemble si on rabaisse le côté supplice pour élever celui de l'averse et sa donnée primitive ou indistincte. Côté français, je l'ai bien sûr tiré de 'blog' vers le sens du flot et du fleuve. Car il répond d'un livre que j'ai titré FLEUVE.

    FLEUVE (ed.UNEFPE 1987) est un traité fondateur qui a joint l'anti-Psychiatrie (J.P Sartre/disciple.R.D Laing) et la Psychanalyse (S Freud/disciple.J Lacan) pour une «intelligence pratique du marxisme» ; il fait entrer dans l'industrie la matière première (forclose préalablement pour cause de l'éveil écologique). Sur son versant strictement freudien il permet l'introduction analogue de la Littérature Grise

   Le flog est un distillat de la Littérature Grise et référence de l'ucmpp (du moins dans mon cas). Il est objectif de deux manières : on le trouve dans le Cloud du régime de la surveillance - il constitue la souveillance. Formellement c'est un succédané de mon disque dur - on y trouve ma correspondance (entrée & sortie).

   La terminologie de vendre & voler - est une synthèse d'opposition qui positionne exactement le 'flog' ; la valeur signifiante primordiale de la matière première. Celle de pluie, d'avalanche, et de coups mentionne bien également la matière brute (l'expression idiote du désir avant que sans psychanalyse elle devienne celle du crétin (ref: terminologie de La Sainte Ethique)). Cliniquement on examinera l'assimilation du flog à la brutalité par ce qu'il est convenu d'appeler en psychanalyse la résistance - on mesurera également le caractère continu et divisé de son écoulement.

http://www.psybakh.net/2010/2010032411300_fondation.htm#20111009230700

 

 

 


  

Essai/théorie :

   L'écriture ne consiste pas seulement à renseigner une image par des lettres composées en mots ; elle ne consisterait en rien s'il ne s'agissait pas également d'un système de communication. Plus que le code - le registre de renseignement, de chiffrage et déchiffrage - l'histoire semble montrer que ce système de communication a une histoire : dépendant d'une transmission, livré à des communautés, éventuellement secret, limité, réservé puis dépendant des supports, tracé, gravé, puis imprimé, enfin électronique - à ce dernier degré le système de communication de l'écriture l'achève ou la perfectionne dans un espace collectif et temporel où l'instantanéité et la pluralité des communications le conditionne à suivre des règles que la cybernétique étudie, théorise et finalement rend publique.


Deux lois :
a) la censure provoque la violence
b) la perception (réception interne) est reconnue par le récepteur comme 'soi' et par l'émetteur/l'environnement comme propriété (du dénommé récepteur) -- selon la formule "tu es propriétaire de ce que je te donne à percevoir
- information/lettre ou argent/chiffre "

3) La convention attribue à un tiers (à l'écrit, à la communauté) une capacité et/ou la délègue au revers d'instituer les signataires corrélativement en incapacité - elle pervertit ses effets en circonvention d'incapables (terme juridique - voir La Dissidence Freudienne / Armando Verdiglione)

 

Des règles : lors de la réception d'un message, il est mien et je l'atteste (j'accuse réception) en l'établissant sur flog, c'est à dire l'établissant propriété ; l'émetteur de droit peut demander à être anonyme - mais le contenu du message est dégrevé des droits de l'émetteur pour autant que ce contenu ne le nomme ni dénomme - le désigne explicitement/exclusivement.